Prime de Noël : existe-t-il des plafonds de ressources ?

Depuis 1998, deux millions de travailleurs modestes touchent en France la prime de Noël au cours du mois décembre. Il s’agit d’une prestation familiale exceptionnelle accordée par l’État et versée par la CAF (caisse d’allocations familiales) et Pole Emploi. Seuls les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) socle, l’AER (allocation équivalent retraite), l’ATS (allocation transitoire de solidarité) et l’ASS (allocation de solidarité spécifique). Les allocataires du RSA activité ou d’une allocation chômage ne reçoivent pas la prime de Noël pour des raisons de dépassement de plafonds de revenus.

Quels plafonds sont appliqués ?

Il n’existe pas clairement des plafonds de ressources qui déterminent l’octroi de la prime de naissance. Les plafonds pris en compte sont ceux appliqués pour l’attribution des prestations familiales qui donnent droit au versement de la prime de Noël. Ces plafonds varient en fonction de la prestation et de la composition familiale des bénéficiaires.

Une aide pour les revenus modestes

Quels que soient les plafonds de ressources considérés, la prime de Noël est une prestation ouverte uniquement aux ménages à faibles revenus. L’aide est d’ailleurs automatiquement versée par la CAF et Pole Emploi qui identifient les bénéficiaires à partir de leurs fichiers.

FAITES LA SIMULATION POUR SAVOIR SI VOUS AVEZ DROIT A LA PRIME DE NOEL ET POUR QUEL MONTANT :

Pour cela, remplissez les champs ci dessous :

Aucun champ trouvé.
Comments
  1. À.l | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *