Prime de Noël : elle n’a figuré dans la loi des finances qu’à partir de 2013

La prime de Noël, instaurée en 1998, a longtemps gardé son côté discrétionnaire. Pendant plus d’une décennie, son financement ne figurait pas dans les lois de finances successives. Les bénéficiaires devaient donc rester dans l’incertitude jusqu’à l’annonce de sa reconduction par décret publié généralement au cours du mois d’octobre ou de novembre. Ainsi, un certain mythe se basant sur ce caractère exceptionnel s’est formé autour de la prime de Noël.

Un mythe cassé en 2013

Ce mythe du caractère exceptionnel de la prime de Noël a été cassé en 2013. En effet, au cours de cette année, la loi des finances initiale élaborée et votée l’année précédente définissait pour la première fois un système de financement précis de l’aide exceptionnelle. Cette pratique est restée depuis cette année et on sait aujourd’hui d’avance que la prime de Noël sera reconduite une fois que la loi des finances est publiée.

Une reconduction toujours incertaine

Pour autant, cette nouvelle pratique instaurée en 201 n’exclut pas que la prime de Noël ne soit pas reconduite. En effet, la confirmation de sa reconduction s’effectue toujours par décret et elle n’est affirmée qu’au cours du mois de novembre précédant son paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *