Vers une augmentation de la prime de Noël en 2018 ?

La prime constitue un coup de pouce important aux 2 millions de ménages modestes qui la touche chaque année. Grâce à cette aide financière accordée par l’État, ces foyers précaires profitent d’une hausse de leur pouvoir d’achat pendant la période festive de Noël et du Nouvel An. Pourtant, depuis 2014, la prime de Noël est une des rares prestations familiales à n’avoir pas connu de revalorisation. Cette année, pourrait-on voir ses montants augmenter conformément à certaines rumeurs qui circulent dans les médias ?

Une prime de Noël gelée depuis plusieurs années

La prime de Noël profite d’un statut spécial parmi toutes les prestations familiales. Elle est une aide exceptionnelle dont le versement se fait uniquement sur décision ponctuelle du gouvernement. Ce statut exceptionnel fait que son montant n’est pas automatiquement revalorisé en fonction du taux d’inflation comme c’est le cas avec les autres prestations familiales. La restriction budgétaire imposée depuis 2014 a aussi joué en faveur du gel du montant de la prime de Noël. Ainsi, les titulaires de la prime de Noël ont touché les mêmes montants depuis 2008, année de la dernière revalorisation.

La prime de Noël sera-t-elle revalorisée en 2018 ?

Chaque année, la majorité des prestations sociales sont revalorisées. Les hausses sont calculées, sauf dispositions spéciales du gouvernement, en fonction du taux d’inflation constaté au mois de janvier de l’année en cours. Ces revalorisations entrent en vigueur au 1er mai ou au 1er septembre de l’année. En 2018, la prime de Noël n’a pas figuré dans la liste des prestations sociales rehaussées à ces dates. Ainsi, on peut s’attendre à ce que les montants appliqués en 2018 soient les mêmes que ceux de l’année précédente. Il faudra attendre l’année prochaine pour une possibilité de nouvelle hausse des montants de la prime de Noël. Les rumeurs concernant la hausse de la prime de Noël en 2018 sont donc fausses et les revendications de nombreuses associations resteront sans réponses cette année. En 2017, le montant forfaitaire de la prime s’élevait à 152,45 €. Cette prime forfaitaire bénéficie aux titulaires qui perçoivent leurs aides de la part de Pôle Emploi. Les personnes qui touchent le RSA (Revenu de solidarité active), quant à eux, profitent d’une prime de Noël d’un montant calculé en fonction de la composition familiale (couple ou parent isolé et nombre d’enfants à charge).

La prime de Noël reste malgré tout maintenue

Le gel de la prime de Noël ne signifie pas qu’elle sera supprimée. Depuis son instauration en 1998, cette aide a toujours été reconduite par les pouvoirs successifs. Les gouvernements qui se sont succédé ont d’ailleurs toujours attendu les derniers moments pour annoncer la reconduction et la date de versement de la prime. L’absence d’annonce de suppression signifie donc que la prime de Noël sera encore une fois reconduite cette année. Néanmoins, il faudra attendre le début du mois de décembre pour que cette reconduction soit confirmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *