Une prime de Noël à 500 €, est-ce possible ?

Depuis 1998, l’État français a mis en place une prime de Noël octroyée, en décembre, aux ménages à faible revenu. Les allocataires du RSA, de l’AER, de l’ATS et de l’ASS sont les principaux bénéficiaires de l’aide exceptionnelle. Le montant de la prime de naissance varie généralement entre 152 et 320 €, en fonction de la prestation dont le ménage est allocataire et de sa composition. De nombreuses associations dénoncent alors ce montant insuffisant qui, par ailleurs, n’a pas été revalorisé depuis 2008.

Une prime de Noël de 500 €

En 2014, Jean-François Kiefer, secrétaire général de la CGT chômeurs, avait rappelé l’importance de la prime de Noël pour les ménages modestes. Il considérait alors que la prestation sociale exceptionnelle devait valoir au moins 500 €. Cela permettrait réellement d’augmenter le pouvoir d’achat des bénéficiaires de la prime de Noël.

prime-de-noel-CAF-pole-emploi

Un coût conséquent pour l’État

À côté des revendications des associations, l’État justifie le gel de la prime de Noël par l’augmentation du nombre de bénéficiaires. Entre 2013 et 2014, le versement de la prime de Noël coûtait 400 millions d’euros à l’État. Dans ce contexte de rigueur budgétaire, il y a donc peu de chance de voir la prime de Noël augmenter cette année.

FAITES LA SIMULATION POUR SAVOIR SI VOUS AVEZ DROIT A LA PRIME DE NOEL ET POUR QUEL MONTANT :

Pour cela, remplissez les champs ci dessous :

Aucun champ trouvé.
Comments
  1. Jean marie | Répondre
  2. severina | Répondre
  3. severina | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *