Tout savoir sur le cumul RSA, ASS et prime de Noël

Pour toucher la prime de Noël, aussi appelée aide exceptionnelle de fin d’année, il faut être allocataire d’un RSA (Revenu de solidarité active) versée par la CAF (Caisse des allocations familiales) ou d’une AER (Allocation équivalent retraite) ou encore d’une ASS (Allocation spécifique de solidarité) versée par Pôle Emploi.

Le RSA et l’ASS sont cumulables

Certaines personnes peuvent percevoir en même temps le RSA et une ASS. Ce cumul se fait sous condition et ne dépasse pas une durée déterminée. En profitant de ce cumul, l’intéressé et allocataire auprès de la CAF et de Pôle Emploi. Les deux minima sociaux lui donnent d’ailleurs droit à la prime de Noël. Cela ne signifie pour autant pas qu’il percevra une aide exceptionnelle de fin d’année de la part des deux organismes auprès desquelles il est affilié.

prime-de-noel-cheques-cadeaux

La plus importante prime prévaut

Dans le cas de ce cumul, la loi stipule que la prime de Noël au montant le plus important sera perçue par l’allocataire. Comme la prime de Noël de la CAF est souvent plus élevée que celle versée par Pôle Emploi, l’individu reçoit donc son aide auprès de ce premier organisme.


*: 3 euros par appel + coûts de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *