Quels montants et barèmes prévus pour la prime de Noël 2018 ?

En 2018, la prime de Noël soufflera sa vingtième bougie. Versée depuis 1998, cette aide exceptionnelle de fin d’année bénéficie aux ménages à revenus modestes qui touchent des allocations familiales comme le RSA (Revenu de Solidarité Active), l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique), l’AER (Allocation Équivalent Retraite) ou encore la PTS (Prime Transitoire de Solidarité). Sa reconduction et sa date de versement n’ont pas encore été dévoilées. On peut toutefois s’attendre à ce que son montant soit gelé cette année encore.

Des montants inchangés

Depuis 2014, pour des raisons de restrictions budgétaires, les montants de nombreuses prestations familiales, dont la prime de Noël, ont été gelés. Les autres aides sociales ont depuis connu une revalorisation à l’image de la prime d’activité. La prime de Noël, quant à elle, est restée la même pendant 4 ans. Cette année encore, aucune annonce concernant sa revalorisation n’a été faite par le gouvernement. On peut s’attendre à ce que les montants et les barèmes appliqués en 2017 soient reconduits cette année.

Quels montants pour la prime de Noël 2018 ?

Les titulaires du RSA touchent une prime de Noël calculée en fonction de la composition familiale. Voici les barèmes de calcul du montant en fonction de la composition familiale.

Pour une personne isolée :

  • Sans enfant : 152,45 €
  • 1 enfant à charge : 228,67 €
  • 2 enfants à charge : 274,41 €
  • 3 enfants à charge : 335,39 €

Pour un couple :

  • Sans enfant : 228,67 €
  • 1 enfant à charge : 274,41 €
  • 2 enfants à charge : 320,14 €
  • 3 enfants à charge : 381,12 €

À partir du quatrième enfant, le ménage touchera une prime de Noël d’un montant majoré de 60,98 € par enfant à charge.

Le montant de la prime de Noël est forfaitaire pour les ménages titulaires de l’ASS, de l’AER et de l’ASS. Ce montant est fixé à 152,45 €. Les personnes qui touchent une ASS à taux majoré, quant à eux, bénéficieront d’une prime de Noël d’un montant de 219,53 €. Notons qu’un seul montant par foyer fiscal sera accordé, quel que soit le nombre de personnes éligibles à la prime de Noël qui le compose. Pour être éligible à la prime de Noël 2018, vous devriez être titulaire d’une des allocations sociales citées ci-dessus au cours du mois de novembre ou de décembre de cette année.

Une aide versée automatiquement

Contrairement aux allocations familiales versées à la demande des bénéficiaires, la prime de Noël est versée automatiquement. Les ménages qui remplissent les conditions d’éligibilité n’auront donc aucune démarche à effectuer pour profiter du versement. Les montants de la prime de Noël seront donc payés par virement bancaire le jour de la date de versement fixée par le gouvernement. La prime de Noël est gérée et payée par la CAF (Caisse des Allocations Familiales) et par Pôle Emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *