Que faire si le paiement de la prime de Noël 2018 est en retard ?

Au mois de décembre, les ménages à revenus modestes peuvent bénéficier du versement de la prime de Noël. Cette aide exceptionnelle de fin d’année concerne principalement les foyers qui touchent certaines prestations sociales comme le RSA, l’ASS, l’AER ou encore la PTS. Cette prime permet à ces ménages de profiter d’un gain de pouvoir d’achat pendant les fêtes de Noël et fin d’année. Elle est donc versée au cours du mois de décembre, au cours de la semaine qui précède celle de Noël. Le versement de la prime de Noël peut toutefois rencontrer des retards. Comment expliquer ces retards ? Que faire en cas de retard ?

La prime de Noël versée en janvier

La CAF (Caisse des allocations familiales), la MSA (Mutualité sociale agricole) et Pôle Emploi effectuent le paiement de la prime de Noël de certains ménages au mois de janvier. Il s’agit d’une exception qui concerne les ménages qui sont devenus éligibles à la prime de Noël en décembre de l’année de versement. Ils ont donc été ajoutés à la liste des bénéficiaires tardivement. Ainsi, les établissements chargés du paiement de la prime auront besoin de plus de temps pour effectuer les démarches administratives relatives aux versements. Si vous êtes devenus allocataires d’une des prestations qui donnent droit à la prime de Noël en décembre, vous ne toucherez votre aide qu’au mois de janvier de l’année suivante.

Des retards dus à des erreurs

Il n’est pas exclu que la CAF, Pôle Emploi et la MSA fassent des erreurs dans la gestion de la prime de Noël. Ainsi, certaines personnes éligibles peuvent, par omission, être exclut de la liste des bénéficiaires. À la date de versement prévue, elles ne toucheront pas alors la prime de Noël à laquelle elles ont droit. Dans ce cas, le paiement n’enregistre pas un retard, mais pourrait être annulé à cause de cette erreur.

Vérifiez votre éligibilité

Si vous n’avez pas toujours reçu votre prime de Noël plusieurs jours après la date de paiement prévue, il faudra avant tout vérifier votre éligibilité. Il est en effet possible que vous ne remplissiez pas les conditions pour bénéficier du versement de la prime. Pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de simuler son éligibilité au mois de novembre ou au début du mois de décembre, avant le début des versements. Vous pourriez ainsi mieux anticiper les actions à entreprendre en cas de retard.

Contacter votre établissement payeur

Si le retard de paiement est constaté alors que vous êtes éligible à la prime de Noël, n’hésitez pas à contacter l’établissement public auquel vous êtes affilié (CAF, MSA, Pôle Emploi). Si vous ne pouvez pas vous déplacer auprès d’une agence, vous pouvez entrer en contact avec les agents via Internet. Chaque établissement dispose de son site Web sur lequel vous pouvez ouvrir votre espace personnel sécurisé et profiter d’une assistance en ligne. Vous pouvez demander des informations et déposer une réclamation si votre prime de Noël est versée en retard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *