Prime de Noël : y avez-vous droit si vous touchez le montant minimum de l’ARE ?

Depuis la création de la prime de Noël en 1998, les titulaires de l’ARE (allocation de retour à l’emploi), aussi appelé allocation chômage, ne peuvent pas bénéficier de son versement. En effet, auprès de Pole Emploi, seuls les titulaires d’un ASS (allocation de solidarité spécifique) d’une AER (Allocation équivalent retraite) ou d’une ATS (allocation transitoire de solidarité) peuvent toucher la prime de Noël. Comment expliquer cette exclusion des titulaires de l’ARE ?

Pas de prime pour les demandeurs d’emploi

Par principe, la prime de Noël est versée uniquement aux travailleurs à revenues très modestes. Les chômeurs sont donc exclus du dispositif à l’exception des titulaires des allocations citées ci-dessus. Ce principe explique l’exclusion des allocataires de l’ARE au dispositif de la prime de Noël.

L’exclusion dépend-elle du montant ?

Cette exclusion des titulaires de l’ARE du dispositif de la prime de Noël reste effective quel que soit le montant de l’allocation chômage qu’ils perçoivent. En effet, même si l’ARE touchée est de son montant minimal de 28,67 €, son titulaire ne pourra pas prétendre au versement de la prime de Noël auprès de Pole Emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *