Prime de Noël : son financement compose la majorité du budget des FNSA

Environ 2,2 millions de ménages à revenus modestes ont touché en France la prime de Noël en 2015. Il s’agit d’une prestation exceptionnelle destinée à augmenter le pouvoir d’achat de ses bénéficiaires pendant la période des fêtes de fin d’année. La prime de Noël, versée par la CAF (caisse d’allocations familiales) et par Pole Emploi, est financée par les FNSA (fonds nationaux de solidarité active). Pour la première fois cette année, le paiement de la prime occupera la grande majorité du budget de ce fonds.

La disparition du RSA activité

Avant 2016, le RSA activité faisait partie des prestations sociales financées par les FNSA au même titre que la prime de Noël et le RSA jeune actif. Ce RSA activité occupait alors la majorité des dépenses budgétaires du fonds. Cependant, la prestation a disparu cette année pour laisser la place à la prime d’activité qui ne sera plus financée par le FNSA. La prime de Noël se retrouve donc en tête des dépenses de l’institution avec un coût total en 2016 de 552 millions d’euros sur un budget de 666 millions d’euros. Le RSA jeune ne sera financé par le FNSA qu’à mesure de 14 millions d’euros cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *