Prime de Noël : sacrifiée pour des raisons d’austérité

Les travailleurs pauvres ont l’habitude, depuis 1998, de percevoir la prime de Noël. Octroyée au cours du mois de décembre, cette aide exceptionnelle constitue un coup de pouce important à ses bénéficiaires. La prime de Noël vient principalement de l’État, par l’intermédiaire de la CAF (caisse d’allocations familiales) et de plusieurs communes et départements qui proposent une prime supplémentaire. La rigueur budgétaire auquel l’état et les collectivités doivent se soumettre menace cependant cette prime de Noël toujours très attendue.

Toujours moins de prime pour les départements

En France, les départements qui offraient la prime de Noël à ses travailleurs pauvres sont de moins en moins nombreux. Le Var et le Vaucluse sont des exemples concrets de cette réticence des conseils généraux à verser la prime de Noël. Dans les Bouches-du-Rhône, le montant de la prime de Noël sera divisé par deux cette année et sera transformé en bons d’achat pour les années à venir.

La prime de Noël de la CAF est-elle menacée ?

Ces annulations et ces réductions de la prime de Noël se généralisent partout en France. Beaucoup d’associations et de simples citoyens redoutent alors l’annulation de la prime de Noël versée par la CAF. Il faudra attendre le début du mois de décembre pour être fixée sur la question.

FAITES LA SIMULATION POUR SAVOIR SI VOUS AVEZ DROIT A LA PRIME DE NOEL ET POUR QUEL MONTANT :

Pour cela, remplissez les champs ci dessous :

Aucun champ trouvé.
Comments
  1. vidalenc | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *