Prime de Noël : les raisons des retards de paiement

Malgré l’absence d’une annonce officielle, il est d’ores et déjà certain que la prime de Noël sera reconduite cette année. Instaurée en 1998, cette aide exceptionnelle de fin d’année est accordée aux ménages les moins aisés qui touchent des allocations auprès de la CAF (caisse d’allocations familiales), de la MSA (mutualité sociale agricole) et de Pole Emploi. L’annonce de sa reconduction devra être effectuée vers la fin du mois de novembre et ces organismes procèderont à son paiement vers la mi-décembre.

Des retards possibles

Généralement, la prime de Noël devrait être virée dans les comptes bancaires des ménages éligibles durant la semaine qui suit la date de début de son versement. Il peut cependant arriver que des retards soient enregistrés dans ce virement. Ces retards peuvent s’expliquer par :

  • Les délais bancaires : il faut parfois attendre plusieurs jours avant que le virement soit confirmé.
  • Les omissions dans le traitement : il arrive également que la CAF ou Pole Emploi commette des omissions lors du traitement des dossiers. Dans ce cas, il faut contacter l’organisme qui verse votre prime de Noël.
  • Les cas exceptionnels : les allocataires qui touchent leurs prestations pour la première fois au mois de décembre ne percevront la prime de Noël qu’au mois de janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *