Prime de Noël : les allocataires de l’ASS à taux majoré bénéficient d’une exception

Afin de soutenir les ménages à faible revenu, l’État leur verse à travers la CAF (caisse d’allocations familiales) et Pole Emploi, la prime de Noël. Le versement de cette prestation familiale exceptionnelle survient au cours du mois de décembre, au cours de la seconde ou de la troisième semaine. Les bénéficiaires n’ont aucune démarche de demande à effectuer pour percevoir la prime de Noël. En effet, il suffit d’être allocataire du RSA, de l’ATS, de l’ASS et de l’AER. Les personnes qui perçoivent l’ASS à taux majoré ont droit à une exception sur le montant de la prime de naissance.

prime-de-noel-2014-2015

Un montant supérieur

Les allocataires du RSA profitent des primes de naissance les plus élevées puisque les montants sont calculés en fonction de la composition familiale. Les bénéficiaires de l’ASS, de l’ATS et de l’AER quant à eux reçoivent une prime fixe de 152,45 €. Une exception est prise en compte pour les allocataires de l’ASS à taux majoré versé par Pole Emploi. En effet ces derniers ont droit à une prime plus élevée. En 2014, les allocataires de cette prestation sociale à taux majoré ont reçu une prime de Noël de 219,53 €.

FAITES LA SIMULATION POUR SAVOIR SI VOUS AVEZ DROIT A LA PRIME DE NOEL ET POUR QUEL MONTANT :

Pour cela, remplissez les champs ci dessous :

Aucun champ trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *