Prime de Noël : un escroc récidiviste inculpé

Malgré la vigilance de la CAF (caisse des allocations familiales), de nombreux allocataires parviennent à effectuer des fraudes pour toucher des allocations auxquelles ils ne sont pas éligibles. Chaque année, plusieurs centaines de cas sont enregistrés. C’est le cas d’une femme de 53 ans qui habite dans les Morières-lès-Avignon. Entre 2012 et 2013, elle était parvenue à percevoir jusqu’à 11 600 € de prestations familiales, dont deux primes de Noël auxquelles elle n’avait pas droit.

Une fraude sur son statut professionnel

Pour pouvoir toucher deux primes de Noël, une allocation logement et le RSA pendant plus de 20 mois, la mère de famille avait affirmé à la CAF qu’elle était sans emploi et qu’elle avait un enfant à charge. La CAF a pourtant constaté plus tard qu’elle percevait plus de 20 000 € de salaire annuel et que son fils, qu’elle hébergeait travaillait également.

Un acte récidiviste

Il ne s’agit pas de la première fraude aux allocations familiales de cette quadragénaire. En effet, elle avait déjà été inculpée en 2006. Suite à la découverte de cette nouvelle affaire, elle a écopé d’une amende de 2000 € et d’une obligation de remboursement de 6400 € à a CAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *