Prime de Noël : le cas spécial de la PTS

Alors que les fêtes de fin d’année approchent, de nombreux ménages attendent avec impatience l’annonce de la reconduction de la prime de Noël. Cette prestation familiale versée par la CAF (Caisse des allocations familiales) et par Pôle Emploi concerne environ deux millions de ménages par an. La prime de Noël de Pôle Emploi est attribuée aux titulaires de l’AER (Allocation équivalent retraite) de l’ASS (Allocation de solidarité spécifique) et de la PTS (Prime transitoire de solidarité). Cette dernière prestation fait pourtant l’objet d’une exception.

Qu’est-ce que la PTS ?

La PTS est une prestation sociale créée en 2015. Elle a alors remplacé l’ATS (Allocation transitoire de solidarité). Elle est destinée aux personnes qui ne travaillent pas, qui ne perçoivent aucune allocation et qui n’ont pas encore atteint l’âge légal de départ à la retraite. Une fois qu’elles atteignent cet âge, elles basculent dans le régime de la retraite et ne perçoivent donc plus la PTS.

prime-de-noel-francois-hollande

Une prestation qui n’existe plus

Il faut savoir que la PTS concerne uniquement les demandeurs d’emploi nés en 1954 et 1955. Ces personnes ayant déjà toutes atteint l’âge de départ à la retraite, la PTS n’existe donc plus et ne fera plus partie des conditions d’attribution de la prime de Noël.


*: 3 euros par appel + coûts de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *