Prime de Noël : les allocataires de la CAF sont avantagés

Pour soutenir les ménages à revenus modestes, l’État verse au mois de décembre une aide exceptionnelle de fin d’année appelée prime de Noël. Il s’agit d’une prestation familiale accordée aux titulaires d’aides comme le RSA (Revenu de solidarité active) auprès de la CAF et de la MSA ou encore l’AER (Allocation équivalent retraite) et l’ATS (Allocation transitoire de solidarité) auprès de Pôle Emploi. Les ménages qui touchent cette prime de Noël de la part de la CAF (Caisse des allocations familiales) sont pourtant avantagés.

Un montant variable selon la composition familiale pour la CAF

La prime de Noël versée par la CAF et la MSA (Mutualité sociale agricole) est calculée en fonction de la composition familiale. Son montant minimum est de 152,45 € pour un ménage composé par une personne seule. Ce montant augmentera ensuite en fonction du nombre d’enfants à charge dans le foyer.

Un montant forfaitaire pour Pôle Emploi

Les personnes qui touchent leurs primes de Noël de la part de Pôle Emploi sont moins avantagées. En effet, le montant de leurs aides est forfaitaire. S’élevant à 152,45 €, ce montant reste fixe, quelle que soit la composition du foyer.


*: 3 euros par appel + coûts de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *