La prime de Noël supprimée par Emmanuel Macron ?

Le mouvement des gilets jaunes bat son plein en France. Les revendications sociales pullulent et immergent un pouvoir qui éprouve des difficultés à gérer les débordements. Les situations chaotiques comme celle que traverse l’Hexagone sont toujours propices aux différentes rumeurs. Récemment, des voix s’élèvent contre l’éventuelle suppression de la prime de Noël 2018. Sur fond de crise, la rumeur circule et trouble les ménages modestes pour qui cette prime de Noël constitue un coup de pouce important pour la couverture des dépenses de fin d’année. La prime de Noël sera-t-elle vraiment supprimée cette année ?

Des rumeurs infondées

La prime de Noël est différente de toutes les autres prestations familiales. Sa reconduction se fait uniquement sur décision du gouvernement et n’est pas obligatoire. Depuis sa création en 1998, les gouvernements successifs ont donc gardé le voile sur sa reconduction jusqu’au dernier moment. Pas une seule fois, cette prime de Noël n’a pourtant été annulée. En effet, elle a toujours été versée aux ménages modestes au mois de décembre, même durant les années de crises économiques. Il n’y a donc aucune raison pour qu’elle soit supprimée cette année. Cette suppression est d’autant plus improbable qu’elle pourrait alimenter encore plus les mouvements de protestation qui font rage dans le pays.

Une reconduction déjà annoncée

Afin d’apaiser les rumeurs, le gouvernement a déjà annoncé la reconduction de la prime de Noël pour cette année. L’annonce a été faite le 11 décembre dernier. Les versements ont débuté le vendredi 14 décembre et dureront jusqu’au mois de janvier. Les personnes qui ont touché le RSA, l’AER, la PTS et l’ASS  au cours du mois de nombre toucheront la prime au cours de ce mois de décembre. Ceux qui sont devenus allocataires en décembre ne la recevront qu’en janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *