Brigitte Bardot demande une prime de Noël pour les gilets jaunes

Depuis le début du mouvement, Brigitte Bardot, ancienne égérie mondialement connue, n’a jamais caché son empathie pour les gilets jaunes. Elle n’a d’ailleurs pas hésité à s’afficher sur Twitter arborant un gilet jaune. Suite aux débordements du début de ce mois, l’actrice française a réitéré son ralliement au mouvement lors d’une interview accordée au Parisien. Brigitte Bardot demande alors à Emmanuel Macron d’accorder une prime de Noël aux Gilets jaune après l’avoir fustigé de « Tue(r) les petites gens ».

Brigitte Bardot remontée contre Emmanuel Macron

Dans son interview, la fervente défenseure des droits des animaux a réaffirmé son soutien aux gilets jaunes en affirmant « je suis avec eux. Macron n’a pas accordé la baisse des taxes prévue en janvier ». Elle va encore plus loin en affirmant que le président de la République « tue les petites gens. Ça me fait mal au cœur ». Elle demande ensuite l’accord d’ « une prime de Noël aux Gilets jaunes afin qu’ils puissent acheter des cadeaux pour leurs enfants… ». Largement relayée sur Internet et sur les réseaux sociaux, cette demande a certainement été entendue, mais ne sera certainement pas réalisée. La mise en place d’une prime de Noël spéciale pour les gilets jaunes prendrait en effet du temps bien que les membres du mouvement soient majoritairement des ménages éligibles à la prime de Noël traditionnelle.

Macron reste « extraordinairement séduisant »

Malgré ses divergences de points de vue avec le président de la République, Brigitte Bardot n’a pas manqué de rappeler son « charme fou ».  « Il a un physique agréable, il est extraordinairement séduisant » explique-t-elle aux journalistes du Parisien. Elle partage ce même avis pour la première dame, Brigitte Macron tout en soulignant, quand même « je préfère deux mochetés qui donnent des résultats ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *