Auriez-vous droit à la prime de Noël 2016 ?

Au mois de décembre, une partie des travailleurs à faibles revenus perçoivent la prime de Noël. Il s’agit d’une aide exceptionnelle et ponctuelle proposée par l’État aux ménages les plus modestes. Cette prime de Noël est versée automatiquement, aucune démarche à faire, par la CAF (caisse d’allocations familiales), par les MSA (mutualités sociales agricoles) et par Pole Emploi aux personnes qui en sont éligibles.

Les conditions pour en bénéficier

Pour toucher la prime de Noël, le travailleur doit être titulaire :

  • Du RSA (revenu de solidarité active) socle et socle majoré versé par la CAF ou la MSA
  • De l’AER (allocation équivalent retraite)
  • De l’ASS (allocation de solidarité spécifique)
  • De l’ATS (allocation transitoire de solidarité)

Ces trois dernières prestations sont versées par Pole Emploi et donnent droit à une prime de Noël forfaitaire de 152,45 €. Les titulaires du RSA socle touchent quant à eux une prime dont le montant varie en fonction de leur composition familiale.

Être titulaire pendant les deux derniers mois de l’année

Si vous touchez actuellement une de ses prestations, cela ne vous donne pas directement le droit de toucher la prime de Noël. En effet, il faut en être allocataires pendant les deux derniers mois de l’année, novembre ou décembre, pour être inscrit dans la liste des bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *